OCP Corporate

Accueil / Media / Actualité Communautaire

OCP associe la célébration de la journée internationale de la femme à un geste solidaire et engagé, à travers l’initiative « Ghaya wa Inaya ».

Ce sont ainsi des coopératives féminines qui sont mises à contribution pour concevoir le cadeau symbolique offert aux collaboratrices OCP à cette occasion.

Des cadeaux confectionnés par des femmes de talent, pour des femmes d’exception, tel est le concept de cette initiative citoyenne et engagée : proposer un cadeau solidaire, qui plait aux collaboratrices, tout en permettant à des femmes artisanes d’améliorer leur quotidien.

L’initiative « Ghaya wa Inaya » traduit aussi l’engagement du Groupe OCP en faveur d’un développement durable et partagé avec les différentes communautés des régions où il opère.

Ainsi après Youssoufia en 2014, et Safi en 2015, c’est la région de Khouribga qui est à l’honneur cette année. Pour cette 3ème édition, OCP s’est rapproché de la coopérative « Flora », à Bejaâd, dans la région de Khouribga, et ce sont plus de 280 femmes, venant de la coopérative, mais aussi des douars voisins qui se sont réunies et se sont mobilisées pour redonner vie et modernité à un savoir-faire marocain ancestral : l’art du tissage. Cela aura en outre permis à ces femmes de découvrir une nouvelle activité, elles qui ne vivaient jusque-là que de la culture saisonnière de la figue de barbarie.

Par cette initiative, OCP vise à valoriser le travail de ces femmes, mais aussi à les accompagner sur la voie de l’autonomie financière, en les soutenant dans le développement de leur activité et en leur ouvrant de nouvelles perspectives économiques.

Le Groupe OCP récompensé dans le cadre du programme « Opération Plages Propres 2016 »

La cérémonie de remise des trophées Lalla Hasnaa Littoral Durable, édition 2016, organisée par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, s’est déroulé lundi 6 mars dernier au Centre International de Conférence Mohammed VI de Skhirat. A cette occasion, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a remis les trophées Lalla Hasnaa Littoral Durable aux lauréats de cette 2e édition.

M. Mostafa Terrab, Président Directeur Général du Groupe OCP, a reçu le Trophée, Lalla Hasnaa Littoral Durable, catégorie « Education et Jeunesse », qui vient couronner les actions menées par le Groupe sur la plage de Souiria L’kdima, dans le cadre du programme « Opération Plages Propres 2016 ». En effet, OCP a œuvré pour la sensibilisation aux les changements climatiques, grâce à un partenariat avec des professeurs de l’Association des Enseignants des Sciences de la vie et de la terre à Safi, et l’éducation en faveur du développement durable du littoral ainsi que la diffusion de comportements responsables de sa préservation et de sa protection.

La Caravane Agricole Phosboucraa sillonne les régions du Sud du Maroc

Après le succès de la première édition lancée en 2015, la Caravane agricole Phosboucraa axée sur le thème du camelin s’est rendue cette fois à Es Semara le 27 Mars et à Birgandouz le 1er avril dans l’objectif d’être au plus près des agriculteurs et des éleveurs de nos Régions du Sud. Ce sont ainsi, plus de 700 petits agriculteurs et éleveurs du camelin de la région de Dakhla et d’Aousserd qui ont bénéficié du savoir-faire d’un panel d’experts agronomes et vétérinaires. Organisée en plénière, cette deuxième édition de la Caravane Agricole Phosboucraa a porté sur la diffusion des bonnes pratiques de conduite des élevages camelins, la mise en avant du rôle de l’alimentation et de la santé animale, ainsi que les bons réflexes de gestion de la production allant de la phase de gestation à la phase de la mise basse des chamelons.

Le succès de cette édition s’est aussi reposé sur le soutien de partenaires institutionnels tel que le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, les wilayas, les chambres d’Agriculture et les organisations professionnelles des trois régions du Sud.

Le Groupe OCP lance la Caravane Togo

En 2016, le Groupe OCP a signé une Convention avec le Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de l’Hydraulique du Togo, pour le développement agricole du pays. Ce projet s’articule autour de trois axes interdépendants : le renforcement des capacités des cadres togolais, l’organisation d’une caravane agricole et l’élaboration de la carte de fertilité des sols du pays.

Inaugurée par le Premier Ministre du Togo, Komi Sélom Klassou, ainsi que le Ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'hydraulique du Togo togolais, Ouro-Koura Agadazi, le 22 avril en marge de la 9e édition du Forum du paysan qui s’est déroulé à Kara du 20 au 22 avril, la Caravane Agricole a démarré en direction de Dapaong, dans le nord du Togo. Composée d’une unité mobile aménagée en laboratoire d’analyses des sols et de matériel pour le prélèvement d’échantillons des sols, la caravane sillonnera le Togo du nord vers le sud, d’ici juillet prochain et permettra d’analyser 100 000 hectares de terres agricoles. Elle couvrira les cinq régions du pays – Kara, Savanes, Centrale, Plateaux, Maritime – et traitera environ quatorze cultures. Des cadres agronomes togolais, formés dans le cadre du programme de renforcement de capacité par les équipes OCP, assureront le bon déroulement de la caravane. En plus du prélèvement des échantillons des sols, la caravane agricole vise à rencontrer près de 150 producteurs par étape afin de les sensibiliser et de vulgariser les bonnes pratiques agricoles durables, axées sur la fertilisation raisonnée.

La Fondation Phosboucraa lance un laboratoire d’analyse à Foum El Oued

La Fondation Phosboucraa et l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) ont allié leurs forces pour permettre aux agriculteurs de faire face aux contraintes naturelles et techniques qui affectent la productivité des cultures agricoles de la région. Destiné à servir les trois régions du Sud (Guelmim — Oued Noun, Laâyoune — Sakia El Hamra et Dakhla — Oued Eddahab), un nouveau laboratoire d’analyse a été inauguré par une délégation officielle présidée par M. Yahdih Bouchab, Wali de la région de Laâyoune — Sakia El Hamra. Lors de cette journée d’inauguration, un bilan du projet pilote Foum El Oued a été dressé par M. Dahan Soubai, Président de la Coopérative Halib Sakia El Hamra.

De son côté, le Directeur régional de l’INRA a mis l’accent sur les réalisations agricoles du projet, enregistrées en partenariat avec l’International Center for Biosaline Agriculture (ICBA). Une démonstration d’analyse d’eau et sol a également été effectuée par l’équipe INRA-ICBA suivie d’une visite de terrain aux tests d’introduction de nouvelles cultures tolérantes à la salinité. Pour rappel, ce laboratoire d’analyse à Foum El Oued s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote de développement agricole intégré. Il s’agit d’une initiative réfléchie et menée depuis 2015 par la Fondation Phosboucraa, en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et la Coopérative Halib Sakia El Hamra, avec le soutien technique de l’INRA, de l’ICBA et de l’International Youth Foundation.

Grâce à ce projet pilote, 52 exploitants de la commune de Foum Eloued, tous membres de la coopérative de Halib Sakia El Hamra, bénéficient d’un accompagnement de proximité, à la fois sur le plan technique et sur le plan sociétal, en vue d’améliorer leur vie et celles de leurs familles.

Le Groupe OCP célèbre l’arbre dans l’œuvre de Feu Farid Belkahia

Dans le cadre de la Journée internationale des musées, célébrée le 18 mai, la Fondation Farid Belkahia a inauguré, samedi 13 mai dernier, l’exposition « L’Entre-monde ou la symbolique de l’arbre chez Farid Belkahia », au Musée Mathaf Farid Belkahia à Marrakech. Le Groupe OCP partenaire officiel de la Fondation Farid Belkahia, et qui œuvre pour la promotion et le soutien de l’art, détient l’une des plus importantes collections de feu Farid Belkahia.

Pour cette journée d’ouverture de l’exposition, une table ronde a été organisée autour de la symbolique de l’arbre dans les œuvres de l’artiste. Farid Belkahia est considéré comme l’un des fondateurs de l’art contemporain au Maroc. Décédé à l’âge de 80 ans, le 25 septembre 2014, après une carrière de soixante ans, il laisse derrière lui une œuvre considérable. Ecologiste avant l’heure, le peintre sculpteur privilégie dès les années 1970 les pigments naturels et les minerais en totale connexion avec la nature. Cette sensibilité chez Farid Belkahia est représentée dans la majeure partie de ses œuvres, aujourd’hui exposées dans plusieurs musées et fondations à travers le monde.

« L’Entre-monde » est la deuxième exposition organisée par la Fondation Farid Belkahia, qui avait déjà accueilli « L’Arbre à palabres » en novembre 2016, en marge de la COP22. Cette fois-ci, les organisateurs ont eu à cœur de mettre en exergue la proximité de l’artiste avec les milieux naturels, dans lesquels il puisait son inspiration.

Lancement de trois écoles aux champs en Guinée avec la Fondation OCP

Les 12, 13 et 14 juin derniers, trois écoles aux champs ont été lancées en Guinée sous forme de sessions de formations pratiques, destinées aux petits agriculteurs guinéens. Pilotées par les instances et entités du ministère de l’Agriculture de la République de Guinée, avec l’accompagnement de la Fondation OCP, ces plateformes couvriront les filières stratégiques et porteuses pour l’agriculture guinéenne. Objectifs : diffuser les bonnes pratiques agricoles, optimiser les différents trains techniques adoptés et améliorer les rendements des cultures pratiquées, et à leur tête, la fertilisation raisonnée. C’est dans la région de Faranah, à Dabola en Haute Guinée, que la première école aux champs a élu domicile. Dédiée à l’arachide, elle a connu la participation de 300 agriculteurs. La deuxième école, elle, s’est déroulée en Moyenne Guinée, dans la région de Mamou. Les 400 agriculteurs présents y ont bénéficié d’une formation autour du maïs en grains. Enfin, c’est dans la région de Kindia, en Guinée Maritime que la troisième école aux champs a pris place. Dédiée au manguier, elle a connu la participation de 300 agriculteurs.

La coopération entre OCP et le ministère de l’Agriculture guinéen n’en est pas à ses prémices. Le 3 mars 2014, le Groupe OCP et le ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime du Royaume du Maroc signaient déjà le protocole d’accord les liant au ministère de l’Agriculture de la République de Guinée. Un protocole qui porte sur trois axes de collaboration : l’élaboration et la mise en œuvre de la carte de fertilité des sols pour une zone pilote de 100 000 Ha, la mise en place de la Caravane agricole, et le renforcement des capacités des cadres et travailleurs du secteur agricole. Le 23 mars dernier, la Fondation OCP a signé deux conventions avec le Ministère de l’Agriculture de la République de Guinée portant sur cinq axes de collaboration : la conception et l’accompagnement pour la réalisation de projets de développement agricole intégrés en faveur des petits agriculteurs, la conception et l’élaboration de la carte de fertilité des sols, l’organisation de Caravanes agricoles Guinée, le renforcement des capacités des cadres et travailleurs du secteur agricole à travers des cycles de formation, et enfin les projets académiques et d’échanges scientifiques.

La Fondation OCP rend hommage au Rwanda en marge du Festival du Cinéma Africain de Khouribga

A l’occasion de la 20ème édition du Festival du Cinéma Africain de Khouribga, et dans la lignée de la stratégie nationale en faveur de l’ouverture vers l’Afrique, la Fondation OCP a organisé plusieurs activités au sein de la Médiathèque de Khouribga, dont deux actions majeures qui se sont tenus dimanche 10 et vendredi 15 septembre 2017. D’une part, le vernissage d’une exposition d’art contemporain qui a réuni près de 50 œuvres créées par une trentaine d’artistes. De l’autre, un vibrant hommage rendu au pays africain à l’honneur cette année, le Rwanda, à travers notamment une rencontre littéraire de haute facture avec la romancière Scholastique Mukasonga. Deux événements-clés qui illustrent la volonté de la Fondation OCP de promouvoir la culture africaine sous toutes ses formes.

Le Groupe OCP lance la Caravane Madagascar

Après la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Togo, la Fondation OCP a participé au lancement de la caravane agricole de Madagascar, jeudi 14 septembre dernier, en marge de la Foire internationale de l’agriculture à Antananarivo et en présence du Président malgache, du Premier Ministre, du Président du Sénat, du Ministre auprès de la Présidence chargée de l’agriculture et de l’élevage de Madagascar, de l’Ambassadeur de SM le Roi Mohammed VI à Madagascar et de la délégation du groupe OCP.

A Madagascar, il s’agit - dans un premier temps - de couvrir une zone pilote de 100 000 hectares, à travers neuf districts dans les régions agricoles de Vakinankaratra et Alaotra Mangoro. Par ailleurs, ce sont plus de 1800 petits agriculteurs (200 par étape) qui bénéficieront d’ateliers de sensibilisation aux meilleures pratiques de traitement des sols et des cultures. Fruit d’un partenariat, initié en 2016, entre le Ministère malgache auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage (MPAE) et la Fondation OCP, cette caravane agricole vient illustrer la vision du Groupe OCP. Celle-là même qui place l’innovation et la R&D comme vecteurs de compétitivité pour une agriculture performante et source de création de nouvelles richesses agricoles pour l’Afrique, en général, et Madagascar, en particulier, où plus de deux tiers des foyers vivent du secteur.

Expérimentée pour la première fois au Maroc en 2012, la Caravane Agricole est devenue au fil des années un véritable outil de développement agricole. A Madagascar comme ailleurs, elle permettra à l’ensemble des parties prenantes, à travers la réalisation d’une carte de fertilité, de disposer d’un outil d’aide à la décision pour bâtir une stratégie de développement agricole volontariste et ambitieuse pour le pays.

Le Groupe OCP participe au Salon du Cheval

Du 11 au 16 octobre, dans l’enceinte du Parc d’Exposition d’El Jadida s'est tenue la 9e édition du Salon du Cheval d'El Jadid qui a réuni Plus de 100 exposants et 250 000 visiteurs. Une édition sous le signe des arts équestres traditionnels et à laquelle le Groupe OCP à une nouvelle fois participé afin de rappeler son engagement en faveur de la filière agricole et de la préservation du patrimoine naturel et culturel de la région, notamment la sauvegarde du cheval, et d'affirmer son soutien envers la Tbourida et les sports équestres.

Très apprécié des visiteurs du salon, le stand IPSE d’El Jadida a présenté des ateliers écologiques animés par les élèves des écoles eux-mêmes. Détenteurs du label éco-école, les écoliers ont présenté les maquettes réalisées dans le cadre d’ateliers écologiques sur différentes thématiques comme le recyclage par exemple.