OCP Corporate

OCP PUBLIE SES RÉSULTATS À FIN SEPTEMBRE 2017

 CASABLANCA - Maroc, 30 novembre 2017 – OCP S.A. (« OCP », ou le « Groupe »), acteur majeur de l’industrie des engrais, publie aujourd’hui ses résultats à fin septembre2017.

COMMENTAIRE DU MANAGEMENT

« Les réalisations d’OCP à fin septembre reflètent le succès du déploiement de notre stratégie de développement. Malgré un environnement concurrentiel intensif, nous avons enregistré une croissance à deux chiffres de notre chiffre d’affaires et de notre EBITDA par rapport à l’an passé, et avons maintenu une marge d’EBITDA parmi les meilleures de l’industrie. Ces résultats sont le fruit de notre programme d’investissements d’envergure, qui nous a permis de renforcer notre capacité de production à des coûts de plus en plus compétitifs. Notre agilité commerciale, notre flexibilité industrielle et notre positionnement mondial ont favorisé l’accroissement des volumes de vente à travers le monde, notamment en Europe, en Amérique du Nord, Amérique Latine et en Afrique, cette dernière ayant représenté près de 30% de nos exportations d’engrais à date », selon M. Mostafa Terrab, Président Directeur Général d’OCP.

CHIFFRES CLÉS À FIN SEPTEMBRE 2017

Un chiffre d’affaires de 35 990 millions MAD (3,68 milliards USD), en croissance par rapport à 31 973 millions MAD (3,28 milliards USD) pour la même période de 2016.

  • Un EBITDA de 10 097 millions MAD (1,03 milliards USD) en augmentation par rapport à 9 170 millions MAD (940 millions USD) à fin septembre 2016.
  • Une marge d’EBITDA stable de 28% contre 29% à fin septembre 2016.
  • Des dépenses d’investissement de 8 625 millions MAD (882 millions USD) à fin septembre 2017, en ligne avec notre programme d’investissement.
  • TROISIÈME TRIMESTRE 2017

  • Un Chiffre d’affaires en augmentation à 12 838 millions MAD (1.35 milliards USD) contre 10 317 millions MAD (1.06 milliards USD) au troisième trimestre 2016.
  • Un EBITDA en amélioration à MAD 4 189 millions MAD (438 millions USD) versus 3 254 millions MAD (334 millions USD) au troisième trimestre 2016.
  • Une marge d’EBITDA en légère hausse à 33% contre 32% pour la même période de l’année précédente.
  • RÉSULTATS OPÉRATIONNELS ET FINANCIERS À FIN SEPTEMBRE 2017

  • Les résultats positifs d’OCP sur les neuf premiers mois de l’année confirment la capacité du Groupe à réaliser des performances solides en dépit d’une conjoncture difficile.

Ainsi, le chiffre d'affaires à fin septembre 2017 a progressé de 13% par rapport à l'année précédente pour atteindre 35 990 millions de dirhams soutenu par la forte progression enregistrée au troisième trimestre. Le Groupe a augmenté ses exportations vers toutes les régions, en particulier vers l’Afrique, l’Europe et les Amériques, grâce à la hausse de la demande aux États-Unis, au Brésil et en Argentine. Les revenus générés par les
ventes de roche et d’engrais ont progressé respectivement de 12% et 20% par rapport à la même période de l'année précédente, grâce à l’augmentation des ventes en volume.

En Afrique, les importations des principaux pays consommateurs ont augmenté de manière exponentielle, et les exportations d'OCP sur ce continent ont progressé de 50% sur les neuf premiers mois de l’année, pour un volume de 1,8 MT contre 1,2 MT pour la même période l'année passée.

La marge brute du Groupe à fin septembre 2017 s’est améliorée de près de 10% à 23 598 millions de dirhams (2,4 milliards de dollars) vs. 21 544 millions de dirhams (2,2 milliards de dollars) à fin septembre 2016, et ce sous l’effet combiné de la baisse des coûts des matières premières et de l’augmentation des volumes.

L'EBITDA à fin septembre 2017 a enregistré une hausse de 10% à 10 097 millions de dirhams (1,03 milliard de dollars) contre 9 170 millions de dirhams (940 millions de dollars) pour la même période de l'année dernière, soit une marge d'EBITDA stable à 28%.

OCP continue de mettre l'accent sur les économies de coûts, notamment par la poursuite de la montée en puissance du Slurry pipeline. A fin septembre 2017, les économies imputables au pipeline étaient de 1 260 millions de dirhams, contre 750 millions de dirhams un an auparavant.

BILAN ET FLUX DE TRÉSORERIE

Les dépenses d’investissements ont atteint 8 625 millions de dirhams (882 millions de dollars) sur les neuf premiers mois de 2017, en hausse par rapport au niveau de l'année précédente de 7 567 millions de dirhams (776 millions de dollars) ; l’achèvement de la première phase du programme d’investissement étant prévu début 2018.

RÉSULTATS OPÉRATIONNELS ET FINANCIERS AU TROISIÈME TRIMESTRE 2017

Le troisième trimestre a enregistré la meilleure performance de l’année, impactant positivement nos résultats à fin septembre 2017.
Le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'est élevé à 12 838 millions de dirhams (1,35 milliards de dollars) en hausse de 24% par rapport à la même période de l'année dernière de 10 317 millions de dirhams (1,06 milliards de dollars), soutenu par une hausse des ventes de roche et d'engrais. Les exportations ont ciblé tous les principaux marchés, et l’Afrique en particulier, malgré une période de consommation basse pour de nombreux pays africains.

Le résultat opérationnel a atteint 2 552 millions de dirhams (265 millions de dollars) contre 1 687 millions de dirhams (173 millions de dollars américains) d'une année sur l'autre.

L'EBITDA du troisième trimestre a progressé de 29% et s'est établit à 4 189 millions de dirhams (438 millions de dollars) contre 3 254 millions de dirhams (334 millions de dollars) l'année dernière. Le Groupe a enregistré une marge d'EBITDA de 33%, en légère hausse par rapport à 32% au troisième trimestre 2016.

RÉSUMÉ ET PERSPECTIVES

Les résultats d’OCP à fin septembre 2017 démontrent sa capacité à stimuler et créer la demande à travers tous les segments de la chaîne de valeur. Ils reflètent également la résilience du Groupe dans une conjoncture difficile, soutenue par l’augmentation de ses capacités, sa flexibilité ainsi que sa position de leader en termes de coûts de production.

Au quatrième trimestre, le Groupe prévoit un environnement agricole stable ainsi qu’une demande principalement tirée par l'Afrique et l'Europe. A plus long terme, OCP souligne que les tendances observées en octobre se poursuivront, notamment en raison des prix élevés des matières premières.

 


  • Share